Paramètres essentiels pour l’estimation de la valeur d’un terrain

Paramètres essentiels pour l’estimation de la valeur d’un terrain

mai 30, 2022 Achat-Vente 0

L’appréciation de la valeur commerciale d’un terrain nécessite le respect de certaines règles. Mais au-delà du respect de ces règles, il existe des paramètres et des méthodes particulières qui aident dans l’estimation de la valeur de vente d’un bien immobilier, en l’occurrence un terrain. Quels sont alors ces critères qui peuvent vous permettre de donner la valeur vénale d’un terrain lorsque vous désirez procéder à une transaction immobilière ? Continuez la lecture si vous voulez en apprendre davantage à propos. 

La superficie du terrain à vendre et sa situation géographique

La valeur d’un terrain dépend premièrement en grande partie de la superficie sur laquelle il s’étend. En plus de cela, la zone dans laquelle se situe le terrain entre en ligne de compte pour la détermination de son prix de vente. Ceci pour la simple raison que la valeur du bien immobilier qu’est un terrain par mètre carré varie en fonction du niveau de développement du milieu où il se situe. À titre d’exemple, lorsque le terrain mis en vente se situe dans une zone rurale son prix de vente sera moindre comparativement à un terrain en plein cœur d’une zone urbaine. Le lotissement du terrain aussi n’est pas un critère négligeable dans la détermination de son prix vénal.

Le relief et la végétation environnante du terrain

Pour donner une valeur correcte à un terrain, il ne suffit pas de se baser sur sa superficie. Il y a également le relief qui entre en jeu. S’agit-il d’un terrain plat, d’un terrain en pente ou d’un terrain nécessitant une mise à niveau ? La prise en compte de ce paramètre est nécessaire puisque c’est le relief et la topographie du terrain qui détermine les travaux nécessaires avant de lancer sa construction. Or, plus les dépenses de l’acheteur dans les travaux préalables après l’achat du terrain seront élevées, moins il y accorde de la valeur.

Par ailleurs, la présence de végétation sur le terrain peut aussi agir sur sa valeur en fonction de l’activité que l’acheteur pense y mener. Ainsi, si ce dernier pense par exemple exécuter un projet de construction de centre commercial, la valeur qu’il accordera à un terrain avec beaucoup d’arbres sera moindre par rapport à celui qui pense y implanter une ferme. Ceci simplement parce que le premier fera d’abord face à des dépenses supplémentaires pour élaguer.

L’exposition et la vue offerte par le terrain

Plusieurs personnes l’ignorent certainement, mais ce sont des critères qui jouent également un grand rôle dans l’estimation de la valeur d’un terrain. En réalité, l’exposition et la vue sont deux éléments qui permettent à l’acquéreur de se situer sur l’orientation à donner à la construction que le terrain va abriter. Pour accorder plus de valeur à votre terrain, étudier en détail l’exposition d’un terrain peut se révéler très avantageux. Les experts en construction savent par exemple que la disposition des chambres d’une maison du côté Est et des pièces à vivre du côté Sud est plus économique.

Par rapport à la vue, c’est le plan local d’urbanisme qui permettra d’avoir une idée sur les différentes constructions prévues aux alentours du terrain en question. Si par exemple le terrain donne une vue claire et nette sur l’emplacement d’un futur centre commercial, sa valeur d’acquisition sera nécessairement élevée. Il en est de même pour un terrain situé par exemple près de la plage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.