Les erreurs à ne jamais commettre dans l’achat revente en immobilier

Les erreurs à ne jamais commettre dans l’achat revente en immobilier

mars 30, 2022 Achat-Vente 0

Pour ne pas faire face à de mauvaises surprises dans la gestion de vos affaires d’achat revente en immobilier, il est essentiel de disposer d’une stratégie efficace. Ceci du fait que malgré la rentabilité à court et moyen terme de l’achat revente peut être très intéressante, certaines erreurs ne doivent pas être commises. Il y a des règles qu’il faut strictement respecter afin de ne pas faire face à des répercussions négatives sur le portefeuille et s’assurer de réaliser des profits.

Erreur 1 : choisir au hasard un emplacement

Pour effectuer une vente ou un achat dans le secteur de l’immobilier et réaliser un maximum de profit, plusieurs éléments et paramètres doivent être pris en considération. La situation géographique du bien joue à ce titre un grand rôle dans la détermination de sa valeur. En conséquence, il est très capital d’étudier au préalable les atouts qu’offre l’environnement immédiat du bien immobilier à acheter ou revendre. Plus clairement, il s’agit de voir si le bien est situé à proximité des écoles, d’une discothèque, d’un restaurant ou d’un trafic de transports en commun. Cela permet en réalité de cibler facilement les potentiels acquéreurs dans le cas d’une revente et l’usage qui sera fait du bien s’il est question d’un achat. Choisir au hasard un lieu géographique pour effectuer un achat ou une revente n’est donc pas conseillé.

Erreur 2 : prendre à la légère l’utilité des calculs

Dans le secteur de l’immobilier, il est assez intéressant de réaliser des opérations de vente et d’achat d’un bien immobilier après les divers travaux de construction. Mais, avant toute chose il est indispensable de faire les calculs nécessaires en termes de coût d’acquisition et de dépenses éventuelles. Vous ne devez en aucun cas vous baser uniquement sur le prix d’acquisition du terrain ou du logement qui fait objet de la transaction. Il faudra également prendre en considération les frais de copropriété, les frais de notaire, les diverses taxes, les frais de rénovation ainsi que les différents frais de raccordement. Par ailleurs, pour une revente il faut aussi garder à l’esprit qu’une taxe sur plus-value s’applique à vous.

Erreur 3 : effectuer une opération de vente avant de finir les travaux

Dans certaines circonstances, nombreux sont les investisseurs qui sont tentés de démarrer les visites du bien immobilier qu’ils désirent vendre avant la finition des travaux de construction ou de rénovation. Même s’il est vrai que cette méthode peut faire gagner du temps dans la revente du bien, elle est fortement déconseillée. En effet, en employant cette méthode de visite prématurée d’un logement dans le but de gagner du temps vous courrez le risque de n’avoir aucune suite satisfaisante. Ceci du fait que les potentiels acheteurs n’arrivent pas à se faire une idée précise et claire du résultat final après les divers travaux en cours. Et, ceux que vous arriverez à convaincre ne donneront pas un prix correspondant à la valeur réelle du bien. Ils estiment que sa valeur est inférieure à ce que vous leur proposez. 

Il est par ailleurs essentiel de ne jamais avoir la certitude que tout se passera exactement selon le scénario de vente ou d’achat que vous avez prévu. Plusieurs imprévus peuvent survenir lors du processus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.